Hommage à Fabienne LEPLAT

Fabienne Leplat nous a quitté cet été. Malgré son combat de plusieurs années contre la maladie, elle avait pu être parmi nous aux Journées Annuelles de Rouen en 2016. 
Sa présence, son regard et son énergie nous manque ! Mais le SNUP garde la trace profonde de son travail théorico-clinique ainsi que de ses convictions philosophiques et politiques.
Florence BRONNY, Présidente du SNUP

« Apporter du mieux-être à tous les âges de la vie ! »  Voilà l’idée personnelle, véritable projet professionnel que défendait et nourrissait depuis toujours Fabienne Leplat et qu’elle avait tenu à rappeler lors des journées annuelles du snup organisées avec son équipe en 2013 à St Etienne. Fabienne était une femme de conviction et d’engagement professionnel et politique. Elle avait su s’investir sur des sujets de vie individuelle et sociale, et les sujets d’environnement bioéthique complémentaires avec chaque fois le souci d’améliorer les conditions du savoir être et du savoir vivre. C’était une femme de combat, généreuse, attentive, sachant mesurer ses actions et ses décisions. Elle restait à l’écoute et s’était énormément investie sur le plan professionnel, même malade, pour faire avancer la réflexion théorico-clinique de la psychomotricité au SNUP et ailleurs. Mais elle refusait de se laisser enfermer dans des certitudes et confrontait en permanence ses idées et sa pratique face aux avancées sociales, technologiques, médicales, politiques et face aux changements institutionnels en tous genres. Elle avait fait de la thématique du groupe son cheval de lance, afin d’améliorer les relations et les modes de communication, afin d’améliorer la vie du groupe et celle de l’individu dans le groupe. Alors gageons que le groupe des Psychomotricien(nes)s saura lui reconnaitre sa part d’engagement véritable avec tous les honneurs qu’il se doit. »
par Armand Pijulet