THERAPIE PSYCHOMOTRICE – et recherches – n°161/2010

Techniques et médiations

Couv161Si l’on associe fréquemment le champ de la psychomotricité à la prise en compte du corps dans le travail thérapeutique ainsi qu’à un engagement actif et impliqué auprès des patients, il est aussi régulièrement fait mention et référence à l’extraordinaire pluralité d’approches dont cette pratique se nourrit.
Cette polymorphie s’explique bien entendu par le fait que la psychomotricité s’appuie sur de nombreux héritages (culturels, artistiques, thérapeutiques…) qui, chacun à leur façon, lui permettent de se situer au plus près des questions liées au corps. De nombreuses techniques et médiations sont venues enrichir nos pratiques initiales et offrir de nouvelles perspectives thérapeutiques.
Toutefois, ce foisonnement a pu donner le sentiment d’une forme de dilution et d‘éparpillement, notamment lorsque lorsqu’il s’accompagne de l’idéalisation forcenée de certaines approches et médiations. La fétichisation du dispositif ainsi mis en avant a souvent masqué la faiblesse des théorisations du cadre et des processus thérapeutiques à l’œuvre.
Si notre propos sera bien dans cette revue de questionner l’indéniable spécificité de certaines approches, pouvons nous toutefois les envisager sous une forme plus globale, au niveau des processus qui les soutiennent et en constituent un possible socle fédérateur ? Comment dès lors réduire l’écart existant entre l’unité d’une profession et d’une formation avec la polyphonie de ces multiples techniques et médiations ?

161 - 01 : L'approche psychomotrice du bébé au sein d'une Unité de Psychopathologie Périnatale

Sylvie CLÉMENT-ASTIER
Psychomotricienne. Centre Médico Psychologique Lyon 3e
Centre d’Accueil Thérapeutique à Temps Partiel Mère-Bébé Lyon 3e/8e du CH Le Vinatier
Unité de psychopathologie périnatale de l’Hopital privé Natécia Lyon 8e sylvie. astier @ch-le-vinatier.fr

Mots clés :

Bébés - Psychomotricité - Mobilisations corporelles - Portage - Relation mère-bébé.

L’auteur, à partir de son expérience clinique, auprès de bébés souffrants d’un mal-être global corporel, accueillis avec leur mère dans une unité de psychopathologie périnatale, tente de spécifier le soin proposé en psychomotricité. L’observation du bébé dans un premier temps, est un préalable à la rencontre. Il est abordé ensuite une intervention directe où se travaillent au travers de mobilisations corporelles, la qualité de portage, le rassemblement du corps, les appuis corporels et la relation aux objets.

161 - 02 : Autismes et psychoses : Psychomotricité autour et dans un bac de graines

Solveï DE CHASSEY
Psychomotricienne aux Centres Thérapeutiques de Jour du Service de Pédopsychiatrie de la Fondation de Nant à Corsier-sur-Vevey (Suisse) - jusqu’en décembre 2006.
soul.dechassey@yahoo.fr

Mots clés :
Autisme - Psychose - Enveloppe - Sensorialité - Moi-corporel - Contenance - Sphinctérisation - Permanence - Relation.

Les enfants autistes ou psychotiques ne perçoivent pas leur corps comme uni et solide. Le travail que j’ai fait avec eux autour et dans un bac rempli de graines m’a permis de travailler cette représentation du corps. Ce dispositif permet d’appréhender les notions de sensorialité, de Moi-corporel, de contenance, de sphinctérisation, de permanence et de relation. Au travers de ce travail sensoriel, relationnel et symbolique, les angoisses diminuent et l’enfant peut sortir de son repli. Le bac de graines offre donc un espace transitionnel où créer le lien à soi et le lien à l’environnement.

161 - 03 : De traces en tracés, De la contenance à l'émergence de l'identité

Anne CIANI-HOLTZ  & Maryse KLEIN-MELONIO 
Psychomotriciennes au Service psychothérapique pour enfants et adolescents, de l’Elsau 15 rue cranach - 67000 Strasbourg. Service du Pr BURSZTEJN.

Mots clés :
Contenance - Trace - Identité.

Comment la thérapie psychomotrice à travers une pratique originale dans un groupe d’expression graphique peut œuvrer auprès d’un jeune patient présentant un trouble envahissant du développement ? Différents éléments graphiques observés nous apparaissent significatifs de l’état psychique et du développement identitaire de F. Ce travail se définit à partir de la notion de contenance. Nous observerons l’évolution de ces traces graphiques. Et nous expliquerons les différentes articulations mises en jeu entre le mouvement, le ressenti de l’enfant, la trace, la parole, dans un jeu d’interactions psychiques et corporelles. Chez F. un processus psychique qui s’était bloqué a pu reprendre et retrouver du sens grâce à sa relation à l’autre et à l’éprouvé de nouvelles sensations et d’émotions et ainsi redynamiser son image du corps.

161 - 04 : L'atelier cirque, un atelier thérapeutique en CATTP (Centre d'Accueil Thérapeutique à Temps Partiel)

Martine CASANAVE Psychomotricienne.

Catherine BARDET-DOUCET Éducatrice spécialisée.

Patrick CHENOT Infirmier psychiatrique.

Dr Maryvonne SENCE Médecin pédopsychiatre, psychanalyste. CATTP, 17 rue de la grave - 23000 GUERET

Mots clés :
Groupe thérapeutique - Médiation corporelle - Arts circassiens - Étayage - Regard.

Les arts circassiens, comme le cheval, commencent à faire leur entrée comme outil thérapeutique dans le secteur psychiatrique. Mais qu’est-ce qui est opérant à travers cette médiation ? Le travail suivant se propose, au travers de plusieurs hypothèses, et d’une situation clinique, de s’interroger sur les parallèles existant entre le cirque et l’enfant en souffrance et d’ouvrir des pistes de réflexion concernant l’impact thérapeutique de cette médiation.

161 - 05 : La thérapie avec le cheval

Brigitte LIPPMANN MARTIN
Psychomotricienne, thérapeute avec le cheval à l’hôpital de jour « Salneuve » à Aubervilliers (93).
Présidente de la Fédération Nationale de Thérapies avec le cheval (FENTAC).
Adresse mail : fentac@wanadoo.fr ou daniel.martin55@wanadoo.fr

Mots clés :
Cheval - Thérapie - Médiation - Propositions relationnelles - Psychose.

Résumé :
La thérapie avec le cheval est une thérapie psycho-corporelle où le cheval est utilisé en tant que médiateur de la relation entre le thérapeute et son patient.

L’introduction d’un animal vivant, confronte de suite ce dernier à l’altérité.Dans ce cadre particulier, le cheval est amené lui aussi à jouer son rôle dans cette relation triangulaire et, par son authenticité, il aidera le patient à se rendre compte, dans la réalité, des effets de ses comportements, déplacements, postures, etc. et donc de les ajuster.

Les situations relationnelles sous toutes leurs formes, à pied comme à cheval sont proposées.

Cette prise en soins permet aux patients de vivre des expériences psycho-corporelles, tonico-émotionelles, et bien sûr relationnelles. Etayés par le thérapeute, les patients seront encouragés à exprimer leurs éprouvés corporels et leurs affects.

Les situations analogiques à celles de la petite enfance sont recherchées, « dans une dynamique évolutive de réaménagements des fonctionnements psychiques et physiologiques ou de conservations d’acquis, selon les cas ». (de Lubersac Renée - 1986)

161 - 06 : "Comment renouer avec ses sensations sans en être ni débordé ni anéanti" - Des médiations thérapeutiques corporelles à l'adolescence

« Comment renouer avec ses sensations sans en être ni débordé ni anéanti »

Des médiations thérapeutiques corporelles à l’adolescence

Catherine POTEL BARANES
Psychomotricienne, thérapeute en relaxation analytique. Elle travaille actuellement en CMPP à Paris, en libéral à Sceaux dans le 92 et au sein de l’association Vivre l’eau.
Elle est enseignante à L’ISRP et à l’Université Pierre et Marie Curie Pitié Salpétrière.
Elle fait partie du comité de rédaction des revues « Enfances et psy » et « Evolutions Psychomotrices ».
Elle est membre de l’AREFFS.
Elle a obtenu le prix Sapir 2003.

Mots clés :
Adolescence - Médiations corporelles - Corps - Relaxation - Symbolisation primaire.

L’adolescence est un temps de passage aussi fécond qu’angoissant. Temps de bouleversement, de transformation, de maturation sexuelle, psychologique, psychoaffective, l’adolescence est aussi ce temps qui fait flamber ce qui est resté fragile ou encore en friche dans la construction identitaire du sujet. Cette fragilité se parle souvent au travers du corps et de la violence faite au corps. Le travail que je vais présenter ici - un suivi en relaxation avec une adolescente en CMPP - viendra étayer une réflexion sur le bien fondé des médiations thérapeutiques corporelles, en tant qu’aide non seulement à l’expression du sujet adolescent, mais aussi aide à la construction identitaire.

161 - 07 : Dans le silence de ses mots et les cris de son corps - Récit d'une expérience clinique en balnéothérapie, et réflexions sur les intérêts et limites de ce médiateur en gériatrie

Dans le silence de ses mots et les cris de son corps

Récit d’une expérience clinique en balnéothérapie, et réflexions sur les intérêts et limites de ce médiateur en gériatrie

Sabine FRITIS ARCAYA
Psychomotricienne en hôpital gériatrique et en libéral.

Mots clés :
Psychomotricité - Gériatrie - Balnéothérapie - Médiateur - Intérêts - Limites.

Psychomotricienne en hôpital gériatrique, l’auteur témoigne d’une expérience clinique en balnéothérapie, avec une patiente régressée sur le plan moteur et cognitif. En marge des positions souvent consensuelles sur l’intérêt de ce médiateur, cette expérience en soulève les limites : dans quel cadre choisir ce médiateur, en lien avec les objectifs thérapeutiques, et comment percevoir l’accord du patient quand gestuelle, posture et tonus brouillent les pistes.

Le récit est suivi d’une présentation logistique d’une séance, puis de quelques réflexions concernant les effets thérapeutiques de l’eau, en lien avec les objectifs de soins en psychomotricité. Enfin sont abordés quelques éléments « trouble fêtes », sources de remise en question du choix de ce médiateur.

Nous remercions Franck Munoz pour l’utilisation d’une de ses œuvres. Franck Munoz artiste-peintre 06 03 06 00 87