Nadine Morano présente le bilan du plan handicap visuel 2008-2011

Ce plan comporte trois grands axes

L’Axe 1 – Vivre dignement avec le handicap

Le gouvernement s’est attaché à mettre en œuvre prioritairement 4 grandes séries de mesures :

➤ les mesures qui concernent l’accès à la formation et l’emploi :

Les universités disposent toutes désormais d’un accueil spécialisé, dont la liste est consultable sur le site HANDI-U.
Les financements de l’AGEFIPH ont augmenté de 24% par rapport à 2007 (584 millions d’euros). Les aides directes aux personnes handicapées représentent 63 millions d’euros.
Concrètement, Nadine Morano a constaté « combien les entreprises pouvaient s’engager pour aider les personnes à rester dans leur emploi. Je me suis rendue chez Thalès et ai pu voir combien le dispositif Portanum pouvait les aider.  »

➤ les mesures qui concernent la compensation et l’accompagnement des personnes aveugles :

La liste des centres labellisés chiens guides d’aveugles est en cours de publication.
Le schéma handicaps rares sera lancé très prochainement (19 ou 20 octobre). Il permet notamment de développer les centres ressources qui garantiront une meilleure formation pour les professionnels qui s’occupent de personnes déficientes visuelles ayant un handicap associé. Il permettra aussi un meilleur dépistage grâce à une mobilisation de l’expertise.

➤ les mesures qui concernent le développement de l’édition adaptée :

La commission chargée d’étudier les demandes d’agrément des organismes responsables de la mise en accessibilité d’ouvrages s’est réunie pour la première fois hier. Elle a examiné les dossiers de 7 centres de transcription en braille. Cela permettra la transmission des fichiers électroniques par dérogation à la législation aux droits d’auteurs. Cette commission est dirigée par Alain Lequeu qui est membre du CNPSAA. Il a joué un rôle éminent dans la préparation de ces textes. J’espère que le travail mené pourra se poursuivre dans les meilleures conditions afin que les bibliothèques deviennent le plus vite possible accessibles.

Enfin, les mesures qui concernent les Créations de places :

Sachez qu’en 2008, 147 places ont été autorisées et 129 installées pour les déficients visuels. 83 % d’entre elles concernent les enfants.
Dans le cadre du PLFSS 2010 qui sera présenté cet après-midi, l’effort est maintenu, et je vous annonce qu’il y aura d’ores et déjà 150 places en SESSAD pour les enfants déficients visuels.

Axe 2 – Vivre de façon autonome

Concernant cet axe, les efforts ont porté sur les formations des professionnels du cadre bâti et sur la normalisation. Le CNPSAA a été étroitement associé à ces travaux. Ainsi, le ministère de l’Environnement et du développement durable a pris un arrêté en janvier 2009 relatif au contenu minimal des formations qui cite explicitement le handicap visuel, assorti de prescriptions techniques sur ce sujet.

J’entends parfaitement les préoccupations et les difficultés qui peuvent être les vôtres au quotidien. Qu’il est très difficile pour vous de circuler dans la rue, surtout dans les « zones partagées », sans aucune aspérité, sans aucune annonce sonore, bref sans aucun point de repère pour vous…

Je vous informe à cet égard que les normes AFNOR qui prévoient la création de bandes d’éveil de vigilance sont pour partie en cours de publication. Elles permettront de rendre l’espace urbain plus hospitalier pour l’ensemble des personnes non voyantes.

Axe 3 – Vivre pleinement sa citoyenneté

Sur cet axe, il faut souligner les efforts interministériels réalisés pour permettre de développer l’audio-description : des dispositions législatives ont été adoptées, une charte a été signée par le Conseil Supérieur de l’audiovisuel en décembre 2008 afin d’assurer un engagement des professionnels sur la qualité de l’audiodescription. Je vais très prochainement rencontrer Michel Boyon, Président du Conseil Supérieur de l’audiovisuel, pour fixer avec lui les pourcentages de programmes à audiodécrire pour les principales chaînes.

S’agissant de l’accès à la culture :

La mission handicap créée spécialement pour la consultation auprès des associations de personnes handicapées visuelles et des professionnels du secteur audiovisuel et cinématographique va très prochainement rendre son premier bilan. Nous en tirerons toutes les conséquences.

Source : Ministère du Travail, des Relations sociales, de la Famille, de la Solidarité et de la Ville.